Des vents plus complexes et des bâtiments plus grands

07/05/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Affections respiratoires chez les bovins
© © Frédéric Decante

Le bâtiment joue un grand rôle dans la survenue et la prévention des affections respiratoires chez les bovins. Dans le cadre de ses journées jeunes bovins, le laboratoire Merial a proposé un échange sur ce thème.

Les 28 et 29 avril derniers, une quinzaine de praticiens ont été conviés par le laboratoire Merial à réactiver leurs connaissances en matière de bâtiments d’élevage et de pathologie respiratoire. Deux journées denses de formation avec des exercices d’autopsie et une visite en élevage. Sur ce terrain, un bâtiment est jugé à risque majeur quand les maladies respiratoires sont fréquentes, sans impact des saisons, quand le passage à la chronicité et les rechutes s’observent, quand différents germes sont identifiés et que l’efficacité de la vaccination est décevante.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 36 de La Semaine Vétérinaire n° 1629.

Frédéric Decante

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...