Le financement participatif, pour soutenir les structures vétérinaires

Clarisse Burger | 07.05.2015 à 18:23:19 |
Financement participatif
© © Istock

Pour emprunter en ligne, les très petites entreprises disposent aujourd’hui d’un choix élargi de plateformes de financement participatif.

MyMajorCompany, KissKissBank, Ulule, etc. : les plateformes de financement participatif par le public (ou crowdfunding en anglais) se développent en France. Elles permettent de collecter des fonds pour financer des projets, qui seront présentés à des milliers d’internautes susceptibles de s’y intéresser. Le porteur de projet, particulier ou entrepreneur, présente son idée, fixe le montant souhaité et les contreparties associées aux participations, ainsi qu’un délai de collecte.

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 54 de La Semaine Vétérinaire n° 1629.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK