Comment calculer et déclarer les avantages en nature

Jean-Pierre Kieffer | 12.03.2015 à 11:21:01 |
©

De nouveaux barèmes sont établis et s’appliquent au 1er janvier 2015. Définition et modes d’évaluation.

Les avantages en nature correspondent à la fourniture par l’employeur de prestations ou d’équipements pour l’usage privé du salarié. Ce dernier en bénéficie soit gratuitement, soit moyennant une participation inférieure à sa valeur réelle. Ces avantages constituent des éléments de rémunération.
Les avantages en nature sont, par principe, pris en compte dans l’assiette des cotisations sociales d’après leur valeur réelle. Néanmoins, des exceptions peuvent être signalées. Des évaluations forfaitaires sont notamment prévues en cas de mise à disposition de nourriture, d’un logement, d’un véhicule ou d’outils de communication tels qu’un téléphone ou un ordinateur. Cette évaluation forfaitaire vise tous les salariés, quel que soit le montant de leur rémunération.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 44 à 45 de La Semaine Vétérinaire n° 1621.

Jean-Pierre Kieffer
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK