Arbitrer et diversifier son patrimoine en 2015

Patrick Lelong | 26.02.2015 à 14:30:53 |
©

Les placements rémunérateurs sans risque n’existent plus. Alors, comment faire progresser son patrimoine en 2015 ? L’assurance-vie multisupport est l’une des pistes les plus pertinentes. Le point sur ce qu’il faut faire ou non cette année.

Où placer cette année son épargne ? Quel est le bon compromis entre la rentabilité et la sécurité, sachant que les rémunérations classiques des liquidités ne sont absolument plus intéressantes ?
Il convient d’abord de procéder aux arbitrages nécessaires, en tenant compte de la conjoncture et des dispositions des dernières lois de finances. En effet, si un patrimoine doit toujours être diversifié, il est aussi à arbitrer.
Fini le livret A avec son faible niveau de rémunération, le LDD ou la Sicav de trésorerie ! Seul le PEL offre une rémunération nette d’impôts (mais pas de prélèvements sociaux) de 2 % depuis le 1er février dernier. Placer sa trésorerie dans un PEL reste aujourd’hui pertinent. Il est en effet possible d’y loger jusqu’à 61 200 € hors intérêts capitalisés. Mais si l’argent placé reste disponible, tout retrait entraîne sa clôture et une révision à la baisse des intérêts servis avant quatre années de détention.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 40 et 41 de La Semaine Vétérinaire n° 1619

Patrick Lelong
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK