Les recommandations des forces de l’Ordre contre les cambriolages

Sophie Komaroff | 18.02.2015 à 10:52:19 |
© © chetverg - Istock

Les cliniques picardes et haut-normandes font l’objet de cambriolages en série depuis le début de l’année. Les forces de l'ordre saisies de l’enquête ont émis un guide de recommandations spécifiques pour les structures vétérinaires.

« Il est possible d'améliorer à peu de frais la protection de sa clinique », estime un officier supérieur de la gendarmerie nationale. En amont de l'installation de dispositifs, tels qu'une alarme ou la vidéosurveillance, certaines précautions sont recommandées :
- sensibiliser le personnel aux règles de sécurité ;
- conserver le matériel chirurgical (scalpels et seringues, par exemple) et certains médicaments (tels que les stupéfiants ou les toxiques) dans des rangements verrouillés et invisibles de l'extérieur ;
- retirer le fonds de caisse à la fermeture de la clinique ;
- ne pas masquer la visibilité de la structure depuis la rue, notamment la nuit, afin de faciliter le travail des patrouilles des forces de l'ordre.

La pose d'un vitrage de sécurité renforce également la devanture. L'installation d'une serrure électromagnétique télécommandée depuis l'intérieur se révèle également utile. Dans les zones à risque, un sas de sécurité avec ou sans asservissement des portes peut être envisagé. Il est recommandé de prévoir le blindage des accès secondaires (de préférence doté d'un judas optique), ainsi qu'un éclairage extérieur.

La gendarmerie s'est coordonnée avec les entités ordinales régionales afin d'avertir et de sensibiliser les vétérinaires des territoires concernés par des vagues de cambriolages et de diffuser une plaquette de conseils préventifs visant à améliorer la sécurité des cliniques.

Sophie Komaroff
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK