« Les canins doivent s’investir dans les visites d’élevage »

Propos recueillis par Valentine Chamard | 05.02.2015 à 13:58:22 |
©

Les éleveurs canins et félins sont tenus, depuis le 1er janvier 2015, de faire visiter leur structure par un vétérinaire deux fois par an. L’occasion de faire le point avec notre consœur Françoise Lemoine, secrétaire du Geres (Groupe d’étude en reproduction, élevage, sélection, Afvac), impliquée depuis de nombreuses années dans le conseil en élevage.

Comment ce dispositif est-il accueilli par les praticiens ?
De façon mitigée ! Je suis régulièrement sollicitée par des éleveurs qui ne consultent le CHV où j’exerce que pour des consultations spécialisées, et qui ont essuyé un refus de la part de leur vétérinaire traitant pour visiter leur élevage. Paradoxalement, les confrères qui exercent en clientèle mixte, habitués à la pathologie collective et la gestion de groupe, me paraissent plus ouverts que les canins exclusifs.

Quelles en sont les raisons ?
Il s’agit d’une approche complètement différente de la consultation canine individuelle classique. Cela demande donc de se former. De plus, les relations entres vétérinaires et éleveurs ne sont pas toujours faciles à la base ! Se pose également la question de la rémunération de la prestation : les visites sont chronophages et demandent de plus un gros travail en amont et en aval.(…) Néanmoins, j’en appelle à ce que les canins se mobilisent. Il s’agit d’une activité de conseil valorisante pour la profession : il ne s’agit pas de venir contrôler l’éleveur, mais bien de mener une réflexion commune pour faire progresser sa structure.

Retrouvez l’interview complète en page 16 de La Semaine Vétérinaire n° 1616

Propos recueillis par Valentine Chamard
1 commentaire
avatar
Anonyme le 21-02-2015 à 12:16:29
La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...