Michel Baussier exprime les attentes de 2015

08/01/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Le président du Conseil supérieur de l’Ordre a présenté ses vœux à l’occasion de la traditionnelle réunion avec les acteurs de la profession vétérinaire, le 6 janvier dernier à Paris.

Les vœux du président de l’Ordre des vétérinaires en début d’année sont désormais un rendez-vous bien établi, un moment d’échanges avec les différents acteurs de la profession. Ils ont marqué la fin de l’année 2014 particulièrement riche en actualités et ouvert 2015, qui ne sera pas moins innovante, avec la parution du nouveau Code de déontologie, la réforme de l’Ordre, la mise en œuvre de la loi d’avenir agricole, dont des décrets d’application sont attendus, l’implication de la profession dans le débat sociétal de la relation entre l’animal et l’homme, etc.

Médicament vétérinaire
La loi d’avenir pour l’agriculture promulguée en octobre dernier a été le fait marquant de cette année 2014. 2015 verra la mise en place des mesures réglementaires d’application. L’Ordre « sera très directement concerné par le dispositif “anti-cadeaux” dont il va être un acteur ».

Les projets de règlements européens sont la nouvelle problématique essentielle qui va animer l’année 2015. « Les financiers, ou du moins les économistes, ont largement mis la main à l’écriture de trois projets de règlements européens, dont deux vont nous occuper largement en 2015, ceux sur les médicaments vétérinaires et sur les aliments médicamenteux vétérinaires, explique Michel Baussier. Les vétérinaires ne pourront que rejoindre la volonté des agriculteurs et des citoyens d’Europe de disposer d’un marché unique communautaire du médicament vétérinaire. Et dès lors que l’économie du médicament vétérinaire est une économie de marché aucunement administrée, alors que la concurrence joue à plein ! Le pharmacien et le vétérinaire français doivent pouvoir accéder au médicament espagnol identique à la spécialité française s’il est moins cher, et en faire profiter leurs clients. Cela n’a rien à voir avec l’impasse sur le diagnostic vétérinaire due à certains éleveurs inconséquents qui, pratiquant frauduleusement l’automédication, vont faire du tourisme médicamenteux de l’autre côté de la chaîne des Pyrénées. Il ne faudrait tout de même pas que, sous couvert d’audace, on s’achemine vers ce qu’il faut savoir appeler des comportements purement et simplement immoraux. »

La distribution du médicament vétérinaire via Internet soulèvera des questions, dont la nécessité de points de vigilance et de contrôles rigoureux.

Retrouvez l'article complet en pages 12 et 13 de La Semaine Vétérinaire n° 1612 du 9 janvier 2015.

Marine Neveux

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité