Les maladies vectorielles au cœur des rencontres du Respe

Le nom de l'auteur ici | 04.11.2014 à 19:40:51 |
© DR

La deuxième édition des Rencontres du Respe (réseau d'épidémio-surveillance des pathologies équines) aura lieu le 20 novembre prochain à l’hippodrome de Vincennes.

Les maladies transmises par des vecteurs seront au cœur des débats, entre piroplasmose, anémie infectieuse équine, fièvre du West-Nile ou encore les encéphalites équines exotiques. L’actualité des autres filières animales pose aussi la question chez les équidés : quelles sont alors les leçons à tirer de l’émergence des virus de la fièvre catarrhale ovine et Schmallenberg pour la filière équine ?

Ces rencontres sont ouvertes aux confrères, mais aussi aux entraineurs, éleveurs, etc. pour favoriser les échanges et la communication. Une première initiative avait déjà séduit les congressistes en terres normandes il y a deux ans (voir La Semaine Vétérinaire n°1520 en page 22).
Le programme détaillé et l’inscription sont disponibles sur le site du Respe.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK