Une forte mobilisation de tous les acteurs libéraux

Le nom de l'auteur ici | 03.10.2014 à 10:52:05 |
© Stéphanie Padiolleau

Le Syndicat National des Vétérinaires d’Exercice Libéral (SNVEL) avait appelé les cliniques vétérinaires à baisser le rideau* ce 30 septembre pour marquer la désapprobation de la profession envers le projet de réforme des professions réglementées.

Selon le SNVEL, « plus de 50% des vétérinaires ont répondu à cet appel en fermant leurs structures tout en assurant la permanence des soins (gestion des urgences uniquement). Plus de 80% des structures communiquent, depuis plusieurs jours, sur l’importance de la réglementation de nos professions, seule garante : de l’assurance des compétences mises à disposition des usagers, du maintien de la permanence des soins quel que soit le jour et le lieu, et de l’indépendance des professionnels » détaille le communiqué de presse du 1er octobre.
Le SNVEL prend acte de la volonté affichée, par le Ministre de l’Economie, face à la mobilisation des professions réglementées, de trouver des solutions concertées.
Prochaine étape le 9 octobre prochain : l’Unapl se réunit en conseil extraordinaire.

* Voir aussi La Semaine Vétérinaire n° 1597 du 19/09/2014 et La Semaine Vétérinaire n°1598 du 26/09/2014

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK