Comment fixer le bon prix

Clarisse Burger | 02.10.2014 à 11:24:41 |
©

Pour établir le juste prix de son offre et, par conséquent, générer des bénéfices, il convient de peaufiner sa stratégie et de réaliser un bon suivi de ses produits et de ses services. Décryptage.

La récession pèse, certes, sur les marges des cliniques et des cabinets vétérinaires, mais pas seulement. La baisse de leur fréquentation par les propriétaires d’animaux déséquilibre le secteur et s’explique aussi par d’autres raisons, telles que le rôle des sites internet qui se substituent aux visites nécessaires chez le praticien.
Une étude menée aux États-Unis par l’organisme National Commission on Veterinary Economic Issues (NCVEI), le cabinet Brakke Consulting et Bayer Animal Health, qui évalue la perception des propriétaires d’animaux de compagnie sur la nécessité des services vétérinaires, révèle une baisse de 10 % de la fréquentation des cabinets en une dizaine d’années. Sur cette période, un quart des structures interrogées affichent un recul de 5 % de leur chiffre d’affaires. Selon l’étude, six raisons principales sont à l’origine du déclin de la clientèle. « La récession, mais aussi l’éclatement de l’offre de services vétérinaires – certains ne font que de la vaccination – favorisent une chute de la fréquentation des cabinets », décrypte Laurent Faget, praticien généraliste et consultant.

La politique des prix
À la suite de ces constats, les auteurs de l’étude ont conseillé une politique de prix adaptée. Pour établir le bon prix de son offre de services et, par conséquent, générer des bénéfices, il importe, selon Laurent Faget, de « savoir faire preuve de discernement » et de « sortir du dogme dictant que [les vétérinaires sont] trop chers ».

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 46 et 47 de La Semaine Vétérinaire n° 1599.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK