25/09/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Journée sans professions libérales

Des libéraux appelés à participer massivement

À quelques jours de la “journée morte” du 30 septembre, la mobilisation des professionnels libéraux bat son plein.

Les professionnels libéraux se mobilisent, s’organisent. Le mardi 30 septembre, cabinets, officines et études fermeront leur porte pour s’opposer au projet de loi « pour la croissance et le pouvoir d’achat ». À l’appel de l’Union nationale des professions libérales (Unapl), ils entendent exprimer leur opposition à la déréglementation des professions libérales. Se disant favorables à des évolutions, « pourvu qu’elles soient concertées, équitables avec le secteur public et aillent dans le sens de la modernisation et de la simplification », ils demandent au gouvernement de revoir sa copie. L’Unapl donne le ton. Son site internet propose affiches, tracts, argumentaire. Une pétition en ligne s’enrichit de plus de 2 000 signatures chaque jour. L’une après l’autre, les organisations syndicales adhérentes se joignent au mouvement. La mobilisation bat son plein. Le succès attendu de cette « journée sans professions libérales » conforte l’Unapl dans son choix d’action coordonnée. Un choix porté par une certitude : « Un État sans professions libérales n’est plus une démocratie », reprenant ainsi malicieusement le propos d’un certain… François Mitterrand !

Des vétérinaires organisés
Le Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) s’associe au mouvement de riposte initié par l’Unapl. Il est donc solidaire de l’action du 30 septembre. La profession s’est sentie humiliée et offensée par les propos tenus et le contenu du rapport de l’Inspection générale des finances (IGF). Le syndicat rappelle qu’ « être un professionnel libéral est un choix, quelque peu décalé dans la société des 35 heures, qui consiste à assurer des gardes, assumer personnellement la responsabilité de ses actes et ceux de ses salariés, entretenir volontairement ses compétences et prendre le risque d’investir ». Son président, Pierre Buisson, est donc à la manœuvre : « On va créer un petit kit de communication spécifique à la profession vétérinaire ; il permettra à chaque praticien d’expliquer à ses clients comment celle-ci est organisée, pourquoi elle est réglementée, quels avantages cela procure au public en matière de permanence et de continuité des soins, de maillage territorial, d’investissement et de progrès pour le soin de leurs animaux. Ce kit sera téléchargeable sur notre site à la fin de la semaine. »

Retrouvez l’intégralité de cette actu en pages 14 et 15 de La Semaine Vétérinaire n°1598

Serge Trouillet

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...