Focus sur les affections tendineuses du cheval de saut d’obstacles

Le nom de l'auteur ici | 13.09.2014 à 08:51:54 |
©

Un symposium a été organisé le 12 septembre dernier par Merial et le stud-book du Selle – Français dans le cadre de la grande semaine de l’élevage à Fontainebleau. L’occasion d’échanger et de communiquer sur ces affections avec tous les professionnels de la filière.

« Chez le cheval de sport, il existe beaucoup de problèmes tendineux, qui ne se voient pas de l’extérieur contrairement au cheval de course » constate le professeur Jean – Marie Denoix (Cirale, Enva). Les contraintes biomécaniques sur les régions basses des membres sont très élevées en CSO.
La pathologie sportive est liée à la répétition des microtraumatismes lors de l’entrainement et de la compétition. « Cette répétition entraine des lésions tendineuses subcliniques, le propriétaire ne s’en rend pas compte, mais le tendon fatigue. Un jour le cheval va se mettre à boiter, et quand on réalise l’échographie, on se rend compte que la lésion date de plusieurs mois ». C’est ce qui est appelé la pathologie de fatigue qui apparaît progressivement.
Notre confrère Jean – Marie Denoix développe alors les différentes tendinites fréquemment rencontrées chez le cheval de saut d’obstacles.
Leur gestion est globale. Le principe général est de mettre la lésion au repos, et non le cheval ! En pratique, après avoir mis la bonne ferrure, le cheval est rééduqué progressivement pour favoriser une bonne cicatrisation des tissus.

Marine Neveux


Photo (© : M.N.) : Sonia Wittreck (Merial) et Jean - Marie Denoix (Cirale)

Voir le détail dans La Semaine Vétérinaire du 19 septembre prochain


1 commentaire
avatar
Anonyme le 21-02-2015 à 01:29:01
Ouh le0le0...Attention, il y a eu beaucoup de chngtemeans!Etes-vous sfbrs que Voila est TOUJOURS du groupe Orange?Au risque de vous de9cevoir, "Pages Jaunes" est un concurrent d'Orange (vendu il y a qques mois/anne9es e0 des britiches).Les parutions pro dans les "Pages Jaunes" ne sont plus du tout ge9re9es par Orange (France Te9le9com) depuis des mois; pour les anomalies et rate9s, c'est le gestionnaire de ces foutues "Pages Jaunes" qui est responsable.Les versions imprime9es e0 cofbt re9duit sont truffe9es d'erreurs ou omissions.Bon courage si vous avez des re9clamations e0 faire!!!Merci l'ART, ses successeurs et surtout la commission de Bruxelles...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK