Ces menaces sanitaires qui sont à nos portes

Nathalie Devos et Stéphanie Padiolleau | 04.09.2014 à 17:29:09 |
©

L’étau se resserre autour de l’Europe, occidentale notamment, menacée par des maladies émergentes et ré-émergentes, comme la diarrhée épidémique porcine, la fièvre aphteuse ou encore la fièvre catarrhale.

Outre le risque lié à la proximité géographique des pays touchés, les importations d’animaux ou de leurs sous-produits, le transit illégal (comme cela a été le cas pour l’introduction de la fièvre aphteuse en Algérie via la Tunisie) et les mouvements migratoires des oiseaux constituent d’autres facteurs de risque. Sans oublier celui représenté par l’homme, qui peut être vecteur mécanique de maladies. Et force est de constater qu’en ces temps troublés de conflits et de guerre dans certaines régions du monde, où la surveillance vétérinaire n’y peut être par ailleurs correctement assurée, les flux migratoires humains (notamment vers l’Europe) représentent aussi un danger à ne pas négliger. La plus grande vigilance s’impose donc.

Découvrez notre infographie dans La Semaine Vétérinaire n° 1595 en pages 14-15.

Nathalie Devos et Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK