Assurance multirisque : actualiser régulièrement son contrat

Jacques Nadel | 28.08.2014 à 16:07:35 |
©

Il n’est jamais trop prudent de réévaluer tous les deux à trois ans son contrat multirisque, selon l’évolution de sa structure vétérinaire et les événements de la vie privée.

Il est nécessaire de faire le point, à intervalles réguliers, sur les caractéristiques de son assurance multirisque afin que celle-ci reste adaptée à son exercice professionnel. 
Le métier de vétérinaire a considérablement évolué ces dernières années, tant dans son mode d’exercice que dans les moyens matériels mis en œuvre. Corrélativement, les exigences du public se sont accrues : l’animal de compagnie occupe une place de plus en plus importante dans la société, et le décès d’une bête de rente (vache normande, génisse charolaise, cheval de course, etc.) à la suite d’une opération génère parfois une perte financière de taille pour le propriétaire. Par conséquent, les vétérinaires sont autant, voire davantage, exposés que leurs homologues en médecine humaine aux dérives procédurières et à une jurisprudence défavorable sur le plan de la responsabilité professionnelle. 
Par ailleurs, les vétérinaires n’ont pas toujours le réflexe d’informer leur assureur des modifications structurelles liées à l’entreprise, telles qu’un changement de forme sociétale (le passage au statut de société d’exercice libéral), par exemple. Si la compagnie d’assurance n’est pas au courant, des surprises désagréables pourront avoir lieu lors de sinistre. De même, si des associés décident d’acquérir le local professionnel en créant une société civile immobilière (SCI), il est opportun de valider avec l’assureur les conditions d’assurance à définir dans le bail, en termes de garantie et de prix.
Ces réalités plaident pour une actualisation régulière de l’assurance multirisque professionnelle.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans La Semaine Vétérinaire n°1594 en pages 34 à 35.

Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...