De nouvelles mesures en endurance

Le nom de l'auteur ici | 23.08.2014 à 08:55:35 |
©

Depuis le 1er août, de nouvelles mesures ont été mises en place par la FEI pour tenter de garantir des conditions de transparence et de bien-être des chevaux lors des épreuves.

La discipline équestre de l’endurance est actuellement scrutée par les médias et le public suite aux différents scandales qui ont émaillé la saison sportive. La FEI y répond notamment par de nouvelles mesures applicables depuis le début du mois. Le déroulement des courses et des vet-gates sont abordés, avec la possibilité de sanctions allant d’une majoration du temps de plusieurs secondes, à un carton jaune, voire à la disqualification lorsque les mesures ne sont pas respectées. Ces nouvelles dispositions sont par exemple des pénalités lors de lésions des chevaux, des périodes de repos étendues et l’implication d’independent governance advisors en ligne avec les recommandations effectuées par le groupe stratégique d’endurance (Endurance Strategic Planning Group) de la FEI. Ce groupe avait déjà remis un rapport sur un plan de recommandations au printemps 2014. Ces dispositions offriront-elles plus de garanties à Sartilly qu’elles n’ont réussi à le faire à Compiègne ? Plusieurs mesures sont renforcées dès les Jeux équestres mondiaux comme la surveillance par vidéo des écuries, des espaces de grooming et de repos, de l’entrée du vetgate et des lignes. En outre, des GPS seront placés tant sur le cavalier que sur le cheval pour s’assurer du respect du tracé du parcours.

1 commentaire
avatar
Anonyme le 25-08-2014 à 18:41:16
Il était temps ! Mais ces nouvelles mesures seront elles applicables et surtout les sanctions associées seront elles appliquées ? L'endurance joue son image sur ces JEM, c'est une discipline passionnante, souhaitons qu'un petit groupe restreint de cavaliers non respectueux de l'animal et de la discipline ne vienne pas ternir définitivement et de façon irréversible l'image de ce sport. Le travail des commissions avance, la profession tire la sonnette d'alarme, c'est aussi une bonne chose
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK