Une conférence mondiale pour « préparer l’avenir » des animaux aquatiques

Nathalie Devos | 20.08.2014 à 14:47:06 |
© © Todica-Istockphoto

En raison de la croissance rapide de l'aquaculture dans le monde et des risques sanitaires associés au commerce international, l’OIE insiste notamment sur l’importance de l’implication, nécessaire, des vétérinaires dans ce secteur. 

L’organisation mondiale de la santé animale (OIE) organise sa troisièmeconférence mondiale consacrée à la santé des animaux aquatiques. Elle se tiendra du 20 au 22 janvier 2015  à Ho Chi Minh City (Vietnam). L’OIE a, en effet,  à cœur de sensibiliser tous les acteurs  à l'importance de la santé des animaux de cette filière. Et d’en expliciter les raisons. « Parmi les secteurs produisant des animaux destinés à la consommation humaine, l’aquaculture est celui qui connaît la croissance la plus rapide du monde : près de 50 % de l’offre mondiale d’animaux aquatiques pour la consommation humaine est aujourd’hui issue de l’aquaculture. Cependant, les foyers de maladies les touchant continuent de provoquer des pertes significatives de production, avec un impact négatif majeur sur les économies de certains pays et de certaines régions ».

Cette conférence a pour but majeur de mettre en exergue la contribution essentielle des programmes sanitaires couvrant les animaux aquatiques pour améliorer la productivité et la durabilité de l'aquaculture. Elle sera également l’occasion d’insister sur l’importance d'une bonne gouvernance des services vétérinaires et sanitaires chargés des animaux aquatiques (secteur public et secteur privé), et d’encourager davantage l'implication des vétérinaires et  des autres professionnels dans cette filière.

L’OIE met également l’accent sur la nécessité d'améliorer la formation initiale, post-universitaire et continue des vétérinaires et des professionnels sur la santé des animaux aquatiques.

Nathalie Devos
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK