L’animal sentinelle des violences domestiques

Marine Neveux | 19.07.2014 à 10:18:13 |
©

La fondation britannique pour la protection des chiens « Dogs Trust » lance une campagne de sensibilisation afin d’éclairer l’opinion sur le lien qui existe entre la violence envers les membres de la famille et celle envers les animaux familiers.

Cette campagne marque le 10e anniversaire du projet de l’association : « Freedom Project ». En effet, les statistiques révèlent que 52% des personnes touchées par des violences familiales, font aussi le constat de menaces ou de maltraitance envers leurs animaux familiers.

La maltraitance animale peut être le premier signe d’une violence au sein du foyer familial. « Freedom Project » est ainsi un service gratuit d’accueil des chiens appartenant à ces familles qui tentent d’échapper à des situations de violence. Les animaux familiers sont alors placés chez des adoptants volontaires jusqu'à ce que leurs propriétaires soient en mesure de les reprendre. Car les refuges ne peuvent souvent pas accueillir tous les animaux familiers, et beaucoup de personnes restent dans des situations de violence domestique par crainte de ce qui arriverait à leur animal si elles devaient se sauver sans lui.

Ce service fonctionne dans le grand Londres, l’Hertfordshire et le Yorkshire. Ce service a été établi en 2004, il a permis de placer jusqu'à présent plus de 1100 animaux familiers.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK