Attention à la bilharziose en cas de baignade dans la rivière corse Cavu

Stephanie Padiolleau | 21.07.2014 à 16:29:00 |
©

Les communes de Conca et de Zonza (Corse du Sud) ont interdit la baignade et toute activité nautique dans la rivière Cavu, en raison d’infestation humaine par l’agent de la bilharziose.

La bilharziose urogénitale est une maladie parasitaire, généralement tropicale, due à Schistosoma haematobium, dont les larves contaminent l’homme par voie transcutanée en eau douce infestée. Sa présence a été confirmée dans la rivière Cavu après plusieurs cas d’infestation humaine. C’est la première fois que cette maladie est diagnostiquée dans les eaux douces françaises. Le plus souvent asymptomatique, cette infestation provoque parfois des complications à long terme car le parasite peut persister plusieurs années chez l’homme.

Pour les personnes qui ont profité de la rivière Cavu durant les étés 2011, 2012 ou 2013, entre juin et septembre, il est recommandé de procéder à un dépistage de ce parasite (analyse sanguine), même pour des contacts très brefs.

 

Stephanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...