25 recommandations pour l’animal et nous

Marine Neveux | 12.07.2014 à 11:23:01 |
©

Le groupe de réflexion Ecolo-Ethik, porté par la sénatrice Chantal Jouanno, émet 25 recommandations pour l’animal suite aux débats présidés par Yves Coppens, Matthieu Ricard et Boris Cyrulnik.

Le débat sur l’animal se poursuit au sein de l’opinion publique, il est aussi motivé par les politiques. De l’amendement de Jean Glavany, à la proposition de projet de loi de notre consoeur Geneviève Gaillard, la question du statut de l’animal s’invite aujourd’hui d’une façon plus pregnante et durable dans l’opinion publique. Chaque groupe tente d’apporter sa pierre à l’édifice. Pour le think tank Ecolo-Ethik de la sénatrice Chantal Jouanno, ce sont 25 recommandations qui viennent d’être établies. Elles s’inscrivent dans la continuité du colloque qui s’est tenu au Palais du Luxembourg en février dernier.

Le statut juridique de l’animal y est notamment cité, « la loi ne doit pas distinguer les animaux dans leurs droits ou nos responsabilités en les catégorisant ou les hiérarchisant en fonction d’une proximité avec l’homme » préconise le groupe, et de poursuivre que cela « doit s’appuyer sur la définition juridique du Conseil de l’Europe afin de ne pas ouvrir à nouveau ce débat ».
L’incohérence de la loi de janvier 1999, dénoncée à plusieurs reprises par la profession vétérinaire est aussi citée dans les propositions, « la loi sur les chiens dangereux en distinguant les espèces n’a pas de sens scientifique, ni d’efficacité concrète compte tenu des possibilités de croisement ». Certes, il y a quelques imprécisions sémantiques.
L’exergue est aussi mis sur l’éducation, l’enseignement, la formation au bien-être animal dont celle des vétérinaires qualifiée sévèrement par le groupe de "balbutiante”.

La recommandation 15 évoque la création d’un avocat pour les animaux afin de veiller à l’application de loi existante. Une initiative qui a déjà existé en Suisse.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK