L’impact de la loi d’avenir agricole questionne

Marine Neveux
| 03.07.2014 à 15:29:00 |
© © Marine Neveux

Quelles perspectives pour les industriels et les vétérinaires ? Le projet de loi d’avenir était le thème central de la réunion annuelle du Syndicat de l’industrie du médicament vétérinaire et réactif, qui s’est tenue le 1er juillet.

« L’actualité est marquée par l’article 20 de la loi d’avenir agricole, il nous est apparu important d’avoir cet échange », annonce en introduction Jean-Louis Hunault, le président du SIMV. Le ton est donné. La réunion annuelle du syndicat est l’occasion d’envisager les évolutions à venir.

Des contraintes différentes
« Nous sommes dans un changement de modèle entre nos entreprises et les acteurs du médicament, c’est forcément anxiogène », explique Arnaud Deleu (SIMV) qui introduit l’une des deux tables rondes.

Éric Le Roy, directeur général du Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM), a mis en perspective le débat avec la loi “anti-cadeau” : « Il y a vraiment une sensibilisation et de la pédagogie à faire ».

Retrouvez l'intégralité de cet article dans La Semaine Vétérinaire n°1592 en page 16.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK