Rappels de lots de médicaments : les vétérinaires informés en ligne

CRB | 27.05.2014 à 17:37:32 |
©

L’agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) et le conseil supérieur de l’Ordre des vétérinaires (CSOV) viennent de signer une convention pour informer directement, via Internet, les praticiens des rappels de lots de médicaments.

Ces derniers devront déclarer tout défaut de qualité constaté (tel que l’aspect, l’étiquetage, etc…) auprès de l’Anses-ANMV (defautsqualiteMV@anses.fr) et participer activement aux rappels de lot (mise de côté et retour auprès du distributeur notamment). Différents niveaux de rappels sont explicités sur le site du CSOV : « Selon la gravité du défaut constaté et le nombre d’unités déjà commercialisées, le rappel peut : être restreint au niveau du dépositaire du laboratoire ou du distributeur en gros ; lorsque le risque sanitaire est jugé plus important, aller jusqu’au stade de la distribution au détail par les vétérinaires praticiens, les pharmaciens d’officine (ou encore des toiletteurs et des grandes surfaces s’il s’agit d’antiparasitaires externes pour animaux de compagnie) ; et dans certains cas exceptionnels, aller jusqu’auprès du grand public propriétaire d’animaux par le biais d’une communication dans les médias. » Pour identifier ces rappels, le CSOV a publié sur son site, le type de message urgent de l’Anses où figurent entre autres, la date et le motif de rappel, le numéro de lot et l’exploitant.

CRB
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK