Nouvel objectif de réduction des antibiotiques

Stéphanie Padiolleau
| 10.04.2014 à 13:35:18 |
©

Réduction de l’Animal Level of Exposure to Antimicrobial (Alea), mise en place du plan ÉcoAntibio 2017, nouveau rôle des vétérinaires sanitaires figurent parmi les objectifs cités lors de l’assemblée générale de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) qui s’est tenue le 3 avril dernier à Paris, au siège de l’OIE.

Après avoir précisé qu’en France, l’exposition des animaux aux antibiotiques est en recul de 6,1 % en 2012 par rapport à 2011, soit dans la moyenne européenne, Olivier Debaere (DGAL) a indiqué qu’un nouvel objectif est inscrit dans le projet de loi d’avenir pour l’agriculture : une réduction de 25 % de la consommation des céphalosporines de 3e et 4e générations et des fluoroquinolones. Bruno Ferreira, représentant le ministre de l’Agriculture, a précisé qu’il s’agira d’une réduction de 25 % de l’Alea par rapport à celui de 2013 (qui sera connu dans le courant de l’année). Un seuil à atteindre d’ici à la fin de l’année 2016, toutes espèces confondues. Plusieurs autres mesures, prévues dans le plan ÉcoAntibio 2017, sont en progression, dont les fiches de bonnes pratiques d’antibiothérapie (mesure 6) sur lesquelles travaille la SNGTV.?Elles devraient être diffusées avant l’été, même si leur validation (par l’Anses puis par un arrêté ministériel) ne sera pas effective avant la fin de l’année. La SNGTV participe également à la mise en place de référents en antibiothérapie.

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK