Merial sensibilise les éleveurs canins aux maladies infectieuses

Sophie Vigneron | 10.04.2014 à 12:31:33 |
©

Le laboratoire a organisé une journée de conférences consacrées aux maladies infectieuses et parasitaires fréquentes en élevage canin, le 22 mars dernier à Paris.

Les coccidioses chez le chiot sont dues à Isospora ohioensis et Isospora canis, la giardiose à Giardia duodenalis, ont rappelé Cassandre Boogaerts, chargée de consultation en médecine préventive à l’Umes, et Bruno Polack, maître de conférences en parasitologie à l’ENV d’Alfort. La transmission se fait via l’ingestion de kystes (forme de résistance dans l’environnement) excrétés dans les matières fécales. La coccidiose s’observe chez des chiots assez jeunes, souvent huit jours après un stress. Pour la giardiose, les animaux de tout âge peuvent être atteints. Dans ce cas, les fèces présentent un aspect graisseux et la diarrhée est chronique. Avant toute introduction d’un chien dans un élevage, une quarantaine s’impose et des coproscopies doivent être réalisées. Elles permettront de connaître le statut de l’animal et de mettre en place un traitement si nécessaire.

Les coronavirus hautement pathogènes chez le chien ont été abordés par Anne Meyrueix, responsable du secteur élevage à l’Umes. Le coronavirus entérique CCov provoque des gastro-entérites aiguës bénignes dans l’espèce canine. En 2005, en Italie, des cas atypiques de gastro-entérite hémorragique mortelle, associés à des signes nerveux, sont apparus. Il s’agissait d’un coronavirus dit “pantropique”, car le virus est retrouvé par PCR dans de nombreux organes en plus des intestins. En 2013, sur 350 cas suspects, seulement quatre ont révélé le coronavirus pantropique. Même avec cette faible incidence, il reste de nombreuses questions sur cet agent pathogène et la différenciation entre le coronavirus entérique et pantropique n’est pas encore possible en pratique.

Sophie Vigneron
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK