Le tutorat fait son entrée à la clinique

Isabelle Diquéro | 10.04.2014 à 11:34:33 |
©

Les stages tutorés font leurs premiers pas dans les écoles vétérinaires. Une expérience innovante dont il faudra tirer les enseignements pour assurer sa pérennisation. Explications et témoignages.

Depuis septembre dernier, un parcours de 5e année d’un nouveau genre a fait son entrée dans les écoles vétérinaires : les stages tutorés. « Introduire une part d’alternance dans le cursus », c’est ainsi que Stéphane Martinot, directeur général de VetAgro Sup, résume l’objectif de cette initiative mise en place dans le cadre du plan de modernisation de la formation vétérinaire. Une expérience impulsée par le ministère de l’Agriculture qui se limite, pour le moment, à l’exercice en milieu rural. Depuis la rentrée 2013-2014, cinq étudiants (trois à Toulouse, un à Nantes et un à Maisons-Alfort) y participent. Chacun d’entre eux est encadré par un binôme composé d’un tuteur enseignant, issu de l’école d’origine, et d’un tuteur praticien. Au cours des six mois d’immersion en clientèle prévus pour ce stage tutoré, en continu ou non, l’étudiant vétérinaire doit « acquérir les compétences indispensables à l’exercice telles qu’elles sont identifiées dans le référentiel de formation vétérinaire, en complément de celles acquises et validées au sein des écoles », souligne Stéphane Martinot.
Lire la suite… dans La Semaine vétérinaire n° 1580 en pages 38 à 40

Isabelle Diquéro
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK