Les alternatives aux antibiotiques

Stéphanie Padiolleau et Frédéric Decante

| 03.04.2014 à 16:56:00 |
©

Depuis que l’antibiorésistance grippe les rouages thérapeutiques, une liste (non exhaustive) de pistes destinées à réduire l’usage des molécules antibiotiques fait le tour de la planète médicale : renfort de l’immunité naturelle individuelle, utilisation accrue de vaccins, modification des conduites d’élevage pour les animaux de rente, etc.

Il est plus juste d’évoquer des “moyens qui permettent de réduire l’antibiothérapie”, car au chapitre des “vraies” solutions alternatives, c’est-à-dire des molécules ou des produits susceptibles d’être administrés pour traiter une infection à la façon d’un antibiotique (de préférence sans augmenter la résistance bactérienne et avec la même efficacité), la liste est beaucoup plus réduite.Pour plus d’informations, voir le dossier de La Semaine Vétérinaire n° 1579 du 4/04/14 en pages 27 à 33.

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Stéphanie Padiolleau et Frédéric Decante

1 commentaire
avatar
pierre may, Vétérinaire le 04-04-2014 à 12:45:37
mais bien sur qu'il y a des alternatives : la phytothérapie et l'aromathérapie. Il suffit de se former ! et il faut arrêter de penser et de proclamer que c'est des recettes de grand mère: les plus grands cancérologues et infectiologues de la planète s'intéressent et utilisent ces médecines alternatives. Nous utilisons dans notre pratique 80% de phyto contre 20% seulement d'allopathie et ça marche très bien.!
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK