Un équilibre entre l’hôte, le parasite et l’environnement

Stéphanie Padiolleau | 20.03.2014 à 14:33:52 |
©

La 6e journée d’actualités organisée par le Réseau d’épidémiosurveillance franco-italien des zoonoses (Resfiz) et Virbac, le 15 mars 2014, proposait de dévoiler certaines faces cachées des leishmanioses.

Zoonoses présentes dans une centaine de pays sur quatre continents, les leishmanioses occasionnent environ deux millions de nouveaux cas humains dans le monde tous les ans. En France comme en Europe du Sud, la seule espèce présente est Leishmania infantum, commune à l’homme et au chien. Les 22 nouveaux cas humains annuels recensés dans l’Hexagone concernent essentiellement les jeunes enfants ou les adultes immunodéprimés, et ne constituent que la partie émergée de l’iceberg.Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1577 du 21/03/14 en page 22.

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK