Le syndrome piro-like constitue toujours une énigme

Marine Neveux | 20.03.2014 à 17:02:43 |
©

La 40e édition de la JRE s’est déroulée le 18 mars 2014, pour la première fois en duplex avec plusieurs centres régionaux. Les participants connectés ont ainsi suivi les sessions et posé leurs questions en direct.

Lors de la session sur la pathologie, plusieurs maladies ont été présentées. Charlène Daix (Respe) a notamment exposé les travaux menés par son réseau et le laboratoire Frank Duncombe sur le syndrome piro-like. Ce dernier est associé à des symptômes non spécifiques, dont une fièvre non caractéristique, une anorexie, une inappétence, un amaigrissement, une perte d’état, un abattement, une dépression, une léthargie et une baisse des performances. Cinq maladies interviennent lors de cette affection : la piroplasmose, l’ehrlichiose, la borréliose, la leptospirose et l’anémie infectieuse des équidés. Le diagnostic différentiel est multiple, ce qui rend ce syndrome complexe. Jean-Luc Cadoré (VetAgro ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...