Des erreurs, voire des arnaques aux annuaires sur Internet

Chantal Béraud | 13.03.2014 à 15:22:02 |
©

L’inscription des coordonnées professionnelles sur la Toile ou sur des applications pour smartphones touche aussi les vétérinaires. Avec parfois des erreurs ou des escroqueries à la clé.

Tout vétérinaire qui entre sur Google son nom suivi de sa profession s’aperçoit qu’il figure déjà sur le Web, via des annuaires généraux ou des sites spécifiques dédiés à son métier. « Des sociétés privées dressent des listes sur Internet ou sur smartphone, sans en avertir les professionnels ni leur demander de contrepartie financière, confirme Marc Veilly, secrétaire général du Conseil supérieur de l’Ordre (CSO). Ces services sont parfois sources d’erreurs. Par exemple, un particulier qui cherche un vétérinaire à partir de son code postal se voit proposer une liste non exhaustive ou qui comporte des renseignements erronés (adresses, horaires d’ouverture, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK