27/02/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Votre équipe

Ces outils utiles que l'on croit réservés aux grandes entreprises

Certaines méthodes utilisées chez les grands comptes peuvent être aisément transposées aux petites structures pour les rendre plus efficientes. Le point sur les outils et les modes de gouvernance pour optimiser son organisation.

Rares sont les dirigeants de cliniques qui disposent d'outils structurés et/ou de modes de gouvernance leur assurant une gestion efficace et la satisfaction de leurs équipes. Pourtant, en allant chercher l'inspiration du côté des grandes entreprises, les choses pourraient être plus simples et plus efficaces. Toutefois, un minimum de méthode s'impose. D'abord, « il est faux de croire qu'une petite société est une fausse grande entreprise », prévient Katerine Gundolf, professeur associé au groupe Sup de Co Montpellier, spécialiste des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE et PME). L'idée de reproduire in extenso les outils utilisés au sein des grandes structures est vouée à l’échec. La bonne solution est d'analyser ses besoins avant de mettre en place un outil, quel qu'il soit, de s'adapter et de lever certains freins qui persistent dans la clinique. « Les lacunes d'une petite entreprise sont généralement celles de son dirigeant, il faut d'abord que celui-ci accepte ses points faibles. Ce faisant, il saura les identifier et il pourra ainsi mettre en place des outils pour y pallier. En effet, l'objectif n’est pas de déployer une multitude d’outils dont on ne saura que faire, mais de mettre à sa disposition uniquement ceux dont on a besoin », conseille Katerine Gundolf. Un avis que partage Delphine Paulet, fondatrice de Vet Consulting. Reste que sans se tromper, on peut déjà miser sur les ingrédients classiques, dont l'efficacité est quasi avérée pour tout type d’entreprise. Il s'agit de la formation, d'indicateurs mis à jour au fil de l’eau pour suivre l'activité de la clinique au quotidien, de l'entretien annuel d'évaluation, et d'une communication transparente afin que chacun puisse bien se situer dans l’organisation. Des éléments qui aideront à mieux structurer la clinique et bénéficier d’une meilleure visibilité.
L'intelligence collective au service de l’entreprise
Vétérinaire à Plaisir (Yvelines), Eric Florant a testé et approuvé les méthodes inspirées des grandes entreprises. « Dès lors que l’activité s’est développée et que nous étions plus nombreux, nous avons vite compris que nous ne pouvions plus naviguer à vue », se souvient l'un des deux associés de la clinique des Sablons, qui rassemble aujourd'hui six vétérinaires, dont deux associés, et sept ASV. En 2006, sur les conseils de son entourage ayant suivi cette formation, il opte pour le dispositif Ideo Santé. « Nous avons eu quatre modules de quatre jours qui ont été suivis par l'ensemble du personnel », retrace Eric Florant. Au programme, un diagnostic des points forts et faibles de l’organisation interne. 
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1574 du 28/02/14 en pages 34 et 35.

Françoise Sigot

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...