L’ENV d’Alfort travaille à son redressement

Clarisse Burger | 20.02.2014 à 15:49:10 |
©

L’ENVA est-elle en train de renaître ? Son directeur, Marc Gogny, explicite le plan de redressement et les premiers résultats.

Où en est la prestigieuse école nationale vétérinaire d’Alfort ? Fin 2012, enseignants, chercheurs, étudiants, personnel technique et administratif de l’ENVA manifestaient leurs inquiétudes concernant l’avenir de l’établissement, confronté à une situation financière aggravée, des bâtiments inscrits aux monuments historiques coûteux à entretenir, une baisse de la masse salariale, etc. À l’heure du redressement des comptes publics et sur fond de crise, l’école n’avait plus le choix : un plan de redressement a été mis en place, avec pour objectif un apurement du déficit budgétaire, une restauration du fonds de roulement de l’établissement et un budget par activité. Un plan de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK