L’animal émerge dans le débat public

Marine Neveux | 13.02.2014 à 11:22:54 |
©

« Nous et l’animal », tel était le thème du colloque organisé le 7 février 2014 au palais du Luxembourg par la sénatrice Chantal Jouanno. Cet événement s’inscrit notamment dans une démarche de réflexion sur l’évolution du statut juridique de l’animal en France.

« Nous devons peser, nous devons agir sur les décideurs, l’objectif de nos travaux est qu’ils aboutissent à un projet de loi » : les objectifs du groupe de réflexion Ecolo-Ethik, fondé par Chantal Jouanno, sénatrice de Paris, sont clairement affichés dès l’ouverture du colloque au Sénat. Au-delà du lobbying politique sur le sujet de l’animal et de son statut juridique, la journée a présenté des approches variées et de qualité, par la voix de philosophes, de psychologues, de scientifiques, d’agriculteurs, de vétérinaires, d’avocats, de magistrats, etc. Un grand absent tout de même, la grande distribution, qui a répondu par la négative ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK