Débat sans vote sur le découplage

Éric Vandaële | 14.01.2014 à 16:31:54 |
©

Aucun amendement ne portait sur un découplage, même partiel. Mais la discussion générale sur l’article 20 a porté sur cet épineux sujet. Le débat n’a pas été houleux, mais plutôt consensuel et en faveur du couplage.

Le ministre Stéphane Le Foll a rappelé sa priorité absolue : lutter contre l’antibiorésistance en réduisant le recours aux antibiotiques, surtout ceux dits critiques. Et il a une autre nécessité : maintenir un réseau de vétérinaires « dont nous avons absolument besoin » et pour lesquels « la vente des médicaments constitue une partie importante de leurs revenus. Nous avons donc choisi de conserver le couplage ». Néanmoins, Stéphane Le Foll compte toujours fixer, avec le ministère de la Santé, des objectifs de réduction et mettre en place des vétérinaires référents. Mais aucune de ces deux mesures n’est pour le moment inscrite dans le projet de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Éric Vandaële
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...